Archives de catégorie : poésie

Morandi, peinture et poésie

Je visitai il n’y a pas très longtemps (fin juin) l’exposition consacrée à Giorgio Morandi et aux futuristes italiens qui avait lieu au musée de peinture de Grenoble (jusqu’au 4 juillet), et qui jusque là n’avait pu être vue que … Lire la suite

Publié dans Art, poésie | Tagué , , , , , | 2 commentaires

L’engagement du poète (suite)

Comme je l’évoquais déjà la semaine dernière, l’œuvre de Jaccottet montre s’il en était besoin que l’on peut s’engager sans pour autant le proclamer. C’est une question de justesse de ton dans l’expression, il n’est pas nécessaire de prendre une … Lire la suite

Publié dans poésie | Tagué , , , , , , | 7 commentaires

L’engagement subtil de Philippe Jaccottet et l’hommage du comédien

On oublie souvent « l’engagement » de Philippe Jaccottet, un engagement certes discret, surtout si on le compare à celui d’un René Char, mais qui n’en existe pas moins : il est présent en filigrane dès le début de son œuvre, dans les … Lire la suite

Publié dans Drôme provençale, poésie | Tagué , | 3 commentaires

Nerval toujours vivant

Le Grand Meaulnes m’ayant naturellement conduit à me souvenir de mes lectures de jeunesse, je ne puis faire autrement que revenir à Gérard de Nerval, reconnu souvent comme le plus grand écrivain romantique français, dont la découverte vers l’âge de … Lire la suite

Publié dans Livres, poésie | Tagué , , | 9 commentaires

Quelles raisons (motivations) pour la poésie ?

Continuons sur la raison, sur ce qu’est (ou n’est pas) la raison… Dans un commentaire à mon précédent billet, Pascal Engel lui-même me dit qu’il peut y avoir des fondations externes à la raison, et qu’être rationaliste n’exige pas forcément … Lire la suite

Publié dans Philosophie, poésie | Tagué , , | 2 commentaires

Court hommage à madame Glück

Notre époque de crises, climatique ou sanitaire, va contraindre les amoureux des voyages à se réfugier dans la plus parfaite des nostalgies. Ils referont dans leur tête les voyages faits autrefois, re-parcourant les rues des grandes villes et les chemins … Lire la suite

Publié dans poésie | Tagué , , , , , | 6 commentaires

De la poésie en temps de (dé)confinement – 6 – Ingeborg Bachmann

Il serait incomplet de parler de Celan sans parler de celle qui est en quelque sorte son double féminin: Ingeborg Bachmann, qui constitue avec lui un couple unique (au moins à ma connaissance) dont l’amour se poursuit dans le dialogue … Lire la suite

Publié dans poésie | Laisser un commentaire

De la poésie en temps de (dé)confinement – 5 – l’oxymore du lait noir

Continuant sur Celan, je propose ce poème qui est comme un diamant noir dans la nuit, entre autres parce qu’il part d’un oxymoron qui nous étreint : celui du lait noir. Lait noir… quelle autre manière de dire à la fois … Lire la suite

Publié dans poésie | Tagué , , , | 5 commentaires

De la poésie en temps de confinement – 4 – Paul Celan

Je continue de lire de la poésie, j’essaie d’approfondir « l’expérience poétique », tout en ne me déclarant pas plus savant que d’autres sur un sujet qui est tout aussi difficile à appréhender que la plupart des sujets qui nous entourent, j’ai … Lire la suite

Publié dans poésie | Tagué , , , | 3 commentaires

De la poésie en temps de confinement – 3 – et vers l’étoile Hölderlin…

Je ne dirai jamais : « à toute chose malheur est bon » parce que le malheur est synonyme de souffrance et que la souffrance ne sert à rien, n’est bonne à rien. Comment trouver bonne cette occasion que nous avons d’être seul … Lire la suite

Publié dans poésie | Tagué , , , , | 2 commentaires