Lumière de la Drôme

jaccottetJ’écoutais le poète Philippe Jaccottet dire, il y a peu, dans un entretien accessible sur Dailymotion, son amour pour la lumière de la Drôme, tellement unique, et qui rendait la promenade, au milieu des collines et des vergers, si attrayante en comparaison avec les mêmes propositions de marche solitaire faites sous d’autres cieux. En ce week-end du début de mois de mars, nous aurions aimé retrouver cette lumière aussi pure que sûrement l’apprécie le poète, mais hélas la pollution de l’air laisse désormais trainer comme un voile roux sur les plus belles montagnes…

Drome-3

Drome-2

La Drôme…  dont Jaccottet écrit :

Ce n’est ni un plateau, ni une vallée, mais une confusion de dépressions et de collines, et dans ces creux, le Dauphiné s’achève. Des rivières basses ou des ruisseaux toujours clairs coulent entre des rives d’herbe abondante ; des marécages mêmes étincellent vers le soir, dans des enclos de saules et de peupliers où tournoient les rapides hirondelles… somme toute un pays de montagnards et de nymphes. (La promenade sous les arbres, ed. La Bibliothèque des Arts, p. 50)

???????????????????????????????Dans ses bourgades (ici Die), ne dirait-on pas qu’un passé laborieux, fait de rythmes ancestraux, resurgit, comme ces garnements, qui vont à l’attaque de je ne sais qui avec des sabres de bois, nous rappellent un temps de Louis Pergaud.

Drome-7

Cet article, publié dans poésie, Promenades, Voyages en France, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Lumière de la Drôme

  1. Belles photos de campagne (on ne voit pas la pollution…) : à la clairette-fontaine… si le « Die » ira !

    J'aime

    • alainlecomte dit :

      Die ira oû Dies irait… mais on n’a pas vu la colère (ni la couleur d’ailleurs) de Dieu… par contre, la clairette, elle nous éclaire (sauf qu’un dimanche de vacances scolaires, tous les bistros où on pourrait en boire, hélas, sont fermés… tristesse des dimanche à la campagne).

      J'aime

  2. JEA dit :

    Toponymie de Drôme (autour d’un roman d’une me mes « anciennes ») :
    http://motsaiques2.blogspot.be/2012/03/p-129-toponymie-autour-des-ombres-de.html
    et, si ce n’est abuser, quelques mots sur Louis Pergaud :
    http://motsaiques2.blogspot.be/2012/03/p-127-louis-pergaud-de-la-guerre-des.html

    J'aime

  3. dominique dit :

    Heureuse de lire ce billet sur Jaccottet
    je viens de lire le petit livre que Michel Crépu lui a consacré et que j’ai beaucoup aimé, j’ai fait un petit billet sur mon blog si cela vous intéresse

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s