Le jour des morts-vivants

Il est heureux aujourd’hui d’être loin de Paris
où défile ce que la France compte
d’hystéro-fachos-cathos,
un torrent de haine sur les avenues.
Trop de libertés ont été accordées
depuis deux siècles (selon eux)
il faut marquer un point d’arrêt
dans ce flux trop libéral.
ils avancent en traînant des enfants,
innocents complices mis en avant
comme prétextes comme s’ils se souciaient d’eux,
alors qu’ils ne visent qu’à brimer,
interdire, priver de droits, haîr,
Les enfants selon eux souffriraient
d’avoir deux pères
ou deux mères
quand tant d’entre eux souffrent de n’en avoir aucun,
quand au Ladakh les enfants issus d’une fratrie
se développent joyeux au pied des abricotiers.
quelle langue parlent-ils ? je ne la connais pas.
ils disent que c’est le français, je croirais plutôt
qu’il s’agit d’un parler d’automate,
on le leur a appris,
ils récitent leur catéchisme, où il n’est pas question
d’humanité, d’hommes et de femmes, mais
de morts vivants, comme le dit la banderole
qui, sur le pont de l’Alma, identifie
la mort et l’homophobie.

Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Le jour des morts-vivants

  1. Oui, tout à fait d’accord !
    Les réacs de tous poils ont trouvé une occasion ou un prétexte pour se rejouer « la grande manif » sur l’école privée et en profiter pour un rassemblement « oecuménique »…

    Mais qui est le responsable ? C’est François Hollande ! Le Nouvel Obs’ ose publier cette tribune minable et grotesque, et anonyme : on se demande où est Joffrin ? En tout cas – c’est vrai qu’on est dimanche ! – pas à son bureau directorial… Dire que son nom a circulé comme futur directeur du « Monde » : on craint le pire.

    J'aime

  2. Je me demande comment Jean Daniel peut encore demeurer dans cet organe de presse qui n’a quasiment plus de ligne éditoriale (je suis désabonné depuis longtemps).

    J'aime

  3. Jean-Marie dit :

    Je n’ai pas entendu Joffrin proférer ce genre de propos sur les ondes (et pourtant on l’entend beaucoup). Pourquoi donc a-t-il laisser publier cette connerie ? Pour faire preuve de « largeur d’esprit » ? Pour augmenter le nombre de clics sur le site ? Je penche pour la deuxième option ; qu’importe ce que l’on « post » du moment que ça « buzz »

    J'aime

  4. Ping : « Mariage pour tous » : manifestation-protocole ou prétexte ? « Le Tourne-à-gauche

  5. JEA dit :

    C’est hélas dans la familles (« traditionnelles ») que se déroulent très majoritairement les violences les plus graves et les plus répétées vis-à-vis des enfants. Y compris les viols. Puis les mêmes criminels clandestins mettent leur masque de moutons et descendent en rue pour « défendre » la famille (jeux du cirque) et les mioches (avec qui on fait rimer tête de pioches)…

    J'aime

    • alainlecomte dit :

      oui, la famille « traditionnelle » n’est pas toujours reluisante. Mais tout ceci (« mariage pour tous », etc.) n’est que le paravent qui cache tout bonnement l’expression revancharde des centaines de milliers de personnes qui entraient en transe au Trocadéro à la veille du second tour et qui n’ont évidemment pas disparu par enchantement…

      J'aime

  6. Lune dit :

    Il est heureux et il est colère à la fois. Je suis heureuse que mes enfants ne voient pas ce cortège. Je suis navrée que mon identité y soit à présent associé ici, au Canada.
    Vos mots sont les miens! Merci.

    J'aime

  7. jeandler dit :

    La liberté dans une impasse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s