Chape de plomb, dimanche

Sombre week-end en perspective, avec la chape de plomb qui va s’abattre sur nous dimanche soir. Une chape de plomb qui va durer au moins cinq ans. Les « gens secs », ceux dont il est question dans la citation de Stendhal de ma note précédente, auront gagné. Il va falloir pendant au moins cinq ans subir leur arrogance et leur triomphalisme. C’est l’argent qui gagne et les plus sombres motivations. L’argent : il suffit de voir ce que le candidat de droite va gagner de voix chez les plus âgés grâce à sa promesse d’abolition des droits de succession. Les plus sombres motivations : voilà bien ce sur quoi on gagne une campagne, « je dis tout haut ce que les gens pensent tout bas ». Ah oui ? et qu’est-ce qu’ils sont censés penser si bas, les gens ? qu’il faut mettre dehors ces immigrés qui immolent le mouton dans la baignoire, qu’il faudrait bâillonner les mauvais patriotes, qu’il faudrait ne plus verser d’assedic à tous ces saltimbanques qui ne foutent rien et vivent à nos crochets et surtout, surtout, qu’on en finisse avec toute pensée qui se veut généreuse, que l’on puisse enfin dauber librement sur cet « universalisme » de gauche. Ce que je gagne comme argent est pour moi, rien que pour moi, j’en fais ce que je veux, je ne vais pas entretenir des fainéants et des bons à rien, quand même ! ils n’ont qu’à faire comme moi, travailler. Ah oui ? est-on si sûr que ceux qui ont le plus sont ceux qui travaillent le plus, d’abord ? Ne voyons-nous pas beaucoup d’effets du patrimoine autour de nous ? de gens qui n’auraient pas grand-chose s’ils n’avaient obtenu une mise de départ de la part de leur famille ? de gens qui vivent tout simplement sur les magots gagnés par d’autres… Qui des salariés ou des actionnaires d’EADS travaillent le plus ? et pourtant, les actionnaires en assemblée générale hier à Amsterdam se sont votés eux-mêmes les dividendes maximaux : rien des bénéfices ne doit servir à améliorer les salaires des employés. L’ère qui s’annonce est celle de l’égoïsme sans vergogne, en même temps que celle d’une répression inouïe des libertés. Pour protéger l’argent des riches, il va falloir passer par de multiples sas et contraintes présentés sous le masque de la lutte contre la délinquance (voire contre le terrorisme).

C’est que, vous comprenez, ces gens-là ont quand même un peu peur des banlieues, ils vont devoir prendre des précautions et vont nous demander de prendre les mêmes précautions qu’eux. Mais si tout cela leur explose à la figure… nous ne pleurerons pas.

Cet article a été publié dans Actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Chape de plomb, dimanche

  1. Posuto dit :

    Bonjour,
    l’inquiétant dans tout ça, c’est que la situation crée est explosive. Mais si elle explose, on dira que c’est la faute des « bien-pensants »de gauche, des bobos et des ex-soixantuitars.
    Et comment expliquer que cette société violente visiblement (sans compter la violence passive des rapports sociaux) -je pense aux émeutes et aux voitures qui brulent- cette société ne va répondre que par le renforcement du système en place, alors que ce système échoue (s’il fonctionnait correctement, pas d’émeute ni de voiture incendiée) ?
    Et ce retour à la figure du Maître ancestral ? (on se lève quand il entre dans la classe). Personne ne pense que le « hors la loi » va se trouver caché (en dehors des yeux du maître) ou déplacé (ailleurs que dans la cour de l’école) ? Tout doit « avoir l’air propre », l’Ordre doit être « visible », et peu importe qu’il soit intégré ou constitutif de la citoyenneté d’un individu ? Je ne sais pas si je suis très claire, mais en tout cas, beaucoup de réactions me laissent perplexe… Et la disparition de la volonté du bien commun et du progrès social aussi…
    Amicalement
    Kiki

    J'aime

  2. alecomte dit :

    merci de votre commentaire. Vous êtes claire et je partage votre avis. Ceci dit, le système en place fonctionne… pour eux. Je veux dire par là que tant qu’il rapporte des dividendes, il fonctionne. Les voitures qui brûlent ne sont que des détails. Ils croient qu’il y aura toujours moyen de se protéger (quitte à inventer des quartiers pour les riches protégés par des miradors comme en certains endroits d’Amérique, du Nord comme du Sud). Enfin, ils le croient… ils ont peut-être tort. Où tout cela peut-il conduire?

    J'aime

  3. schpountz dit :

    Si vous ne partagiez pas l’avis de ceux qui partagent le vôtre, ce serait inquiétant !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s