Drôme automn-/provenç-/ale

lavandevignesLa lavande la vigne rouge feu des hameaux protestants. Le calcaire strié les plissements d’ailes les vautours sur la plaine en verticale des champs, la meute ouverte / chasse à gros gibier/ fontaine de sang près des sorbiers sauvages. Et on dit toute la couleur, la lumière qui semble unique et venir de l’intérieur des montagnes la marche en silence au creux des épaules calcaires aisselles couchées.

AlençonNyons

Cet article, publié dans Promenades, Voyages en France, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Drôme automn-/provenç-/ale

  1. Les vignes en automne sont toujours un enchantement (je repense à celles du côté de Nîmes, vers Uzès ou Lussan).

    Images et mots d’une belle foulée…

    J'aime

  2. lignesbleues dit :

    Le bercement des couleurs, le balancement du silence des mots (très beau)

    J'aime

  3. Ces ceps avaient manifestement quelque chose à nous dire, et vous traduisez bien !
    (avant d’enfiler mes lunettes, je voyais des travailleurs du riz, sous les coteaux coniques, asiatiques…)

    J'aime

  4. alainlecomte dit :

    Merci chers amis blogueurs. La Drôme est un bien beau département. J’ai séjourné dans un gîte bien agréable dont les propriétaires produisaient un vin délicieux… que je regrette de ne pas pouvoir partager avec vous!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s