Post-Scriptum à ma carte d’hier

J’éprouve le besoin d’ajouter un post-scriptum à la carte postale envoyée hier, qui pourrait laisser penser que « je m’extasie » face à une pratique ô combien barbare, consistant à immoler des enfants au nom d’un rite. Bien entendu, ce n’est pas ce que j’ai voulu exprimer. J’ai seulement voulu faire part de mon émotion devant cette irruption soudaine, au sein d’une société qui a tout fait pendant longtemps pour occulter les premiers occupants de son territoire, de la présence physique, corporelle, de ces derniers. J’ai voulu aussi rendre hommage à ce musée, qui est d’une haute tenue intellectuelle et morale et qui ne cherche en rien à faire du sensationnalisme avec les momies qu’il expose: celles -ci ne sont visibles qu’à la requête des visiteurs et encore celle que nous avons vue (nous n’en avons vu qu’une) était-elle enfermée dans une vitrine sombre que l’on pouvait éclairer sur demande. Les commentaires vidéo sont abondants: non seulement ceux provenant de scientifiques ayant participé à l’expédition, mais aussi ceux des habitants vivant dans ce coin reculé d’Argentine (à Tole Grande notamment), qui disent leur attachement à cette culture disparue, dont ils se sentent plus ou moins les descendants. ils refusent souvent d’admettre l’idée que les enfants aient pu être tués… Un directeur du musée, en harmonie avec eux, dit que tout simplement pour lui, « ce sont des anges »…

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s