La Terre a tremblé dans l’Isère

Le réseau de détection sismique de l’observatoire de Grenoble (réseau Sismalp) a enregistré, le jeudi 14 avril 2011 à 8 h 30 min (heure légale) un séisme de forte magnitude (proche de 6, valeur encore actuellement mal contrainte) dont l’épicentre est situé à proximité des Adrets (Isère), à 20 km à l’est-nord-est de Grenoble. Les coordonnées du foyer sont 45° 16’N, 5°59’E, 4 km de profondeur.

Qu’on se rassure… ce n’était qu’un exercice.

Occasion pour l’Institut des Sciences de la Terre de donner de nombreuses informations sur les séismes et plus particulièrement ceux de l’arc alpin, en mentionnant les risques encourus notamment par Grenoble (qui, comme chacun sait, est la seule grande ville a abriter une pile nucléaire près de son centre). On sera peut-être un peu rassuré de savoir que si un tremblement de terre de magnitude 6 arrive en moyenne tous les 300 ans (et de magnitude 5 tous les trente ans), un séisme de magnitude supérieure à 7 ne se produirait, selon les modèles, que tous les 3000 ans…

Cet article, publié dans Actualité, Terre et environnement, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s