Faux attentat à Baltimore!

Lucky Luke est de retour… réanimé par les écrivains Daniel Pennac et Tonino Benacquista, et par l’excellent dessinateur Achdé, qui met parfaitement ses pinceaux dans ceux de Morris.

lucky-luke092.1287579019.jpg

Quel régal. Subtilement, les thèmes du jour apparaissent : désordres monétaires, manipulations de l’opinion, fichage et suspicion à grande échelle. Le « poor lonesome cowboy » est menacé dans son honneur par l’arrivée de Pinkerton, issu de la vraie vie, policier chargé de la protection d’Abraham Lincoln, un Hortefeux de première classe… qui « prévoit les attentats » et qui rêve de mettre tout le monde en garde à vue.

lucky-luke088.1287579376.jpg

lucky-luke091.1287579293.jpg

Mais heureusement, la voix de la raison, entendez de Lucky, est là. Même Billy the kid sera libéré (libéré pour bonne conduite, quelle honte !).

lucky-luke090.1287579059.jpg
Il n’y a que dans les BD que ça se termine comme ça.
C’est pour ça qu’on les aime.
(Et Pinkerton s’éteignit à l’âge de 65 ans des suites d’une infection, après s’être mordu la langue).

Cet article a été publié dans Actualité, BD. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s